Quand danse et beaux-arts s’enlacent

Avec son spectacle Le Jardin des délices, Marie Chouinard présente un hommage vibrant à la plus célèbre peinture de Jérôme Bosch. Chorégraphe de renommée internationale, elle crée une expérience en trois actes à la Place des Arts, présentée par Danse danse : « Le Jardin des délices », « L’Enfer » et « Le Paradis », accompagnée de projections vidéos et de la création musicale de haute volée de Louis Dufort.

© Sylvie-Ann Paré    Interprètes  Leon Kupferschmid, Carol Prieur, Morgane Le Tiec, Valeria Galluccio, Paige Culley, Sacha Ouellette-Deguire, Megan Walbaum, Scott McCabe, Lucy M. May, Sébastien Cossette-Masse.

© Sylvie-Ann Paré  Interprètes Leon Kupferschmid, Carol Prieur, Morgane Le Tiec, Valeria Galluccio, Paige Culley, Sacha Ouellette-Deguire, Megan Walbaum, Scott McCabe, Lucy M. May, Sébastien Cossette-Masse.

Hommage au « cultissime » peintre hollandais

C’est en 2016 que tout commence, lorsque Marie Chouinard dévoile une chorégraphie réalisée à la demande de la Fondation Jheronimus Bosch basée aux Pays-Bas, afin d’honorer le 500e anniversaire de la mort du peintre. Depuis, elle revient sur la scène du Théâtre Maisonneuve avec ses dix danseurs interprètes et nous partage son exploration jouissive du Jardin des délices; ce triptyque foisonnant datant du quinzième siècle qui, lors de sa sortie, a marqué l’ascension du peintre hollandais alors au sommet de la gloire. Sur la scène, un dispositif visuel est mis en place afin que le public embrasse à la fois la danse et le tableau de Bosch. Sur les côtés, deux écrans vidéos circulaires projettent des parties détaillées de la peinture et, en arrière-plan, une immense toile illustre des pans entiers de l’œuvre, éléments phares du tableau qui sous-tendent les mouvements de danseurs.